IMG_1407.HEIC
banner1.png

BIENVENUE

Le laboratoire Al Batran a été fondé en 2020 par le Dr Rami Al Batran à la Faculté de Pharmacie de l'Université de Montréal. La régulation du métabolisme énergétique a connu un regain d'intérêt au cours de la dernière décennie (probablement en raison de l'épidémie d'obésité) et ce domaine de recherche est désormais au premier plan des sujets de recherche modernes. Ainsi, nos objectifs de recherche sont de déterminer si la modification du métabolisme énergétique est une cible médicamenteuse pour le traitement des maladies liées à l'obésité telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. Notre laboratoire utilise des modèles expérimentaux d'obésité pour identifier les gènes/protéines clés qui sont altérés pendant l'obésité, et utilise des techniques de génétique murine et des outils pharmacologiques pour modifier ces gènes et atténuer les nombreuses conséquences néfastes de l'obésité.

Dernières publications

Le pimozide soulage l'hyperglycémie dans l'obésité induite par l'alimentation en inhibant l'oxydation des cétones des muscles squelettiques

Les perturbations du métabolisme des glucides, des lipides et des protéines contribuent au diabète de type 2 (DT2) induit par l'obésité, bien que l'on ignore si des altérations du métabolisme des corps cétoniques influencent la pathologie du DT2. Nous rapportons ici que l'activité de l'enzyme limitant le taux d'oxydation des corps cétoniques, la succinyl-CoA:3-cétoacide-CoA transférase (SCOT/Oxct1), est augmentée dans les muscles des souris obèses...

IMG_1388 ok.jpg